Rénovation de ma maison : un chez moi qui me ressemble

Nos maisons, On les aime, On y voit grandir nos kids, On y reçoit nos amis,On les décore différemment au gré des saisons… N’empêche, quand ça ne va plus.. ça ne va plus ! C’est vraiment ce que j’ai ressenti. Alors on a décidé de transformer notre chez nous. Et je vais vous raconter comment j’ai réussi à rénover mon extension sans (presque) tout casser.

Quand on n’est plus bien chez soi.

Que celui qui n’a pas rêvé d’avoir une maison à soi se lève ou se taise à jamais ! 

OK, pour certains, ce n’est pas une fin en soi. Mais pour beaucoup, la maison est un cocon. Nous imaginons y voir grandir nos enfants, créer d’agréables moments en famille …et ce, dans un environnement qui nous ressemble.

Notre maison à un vécu bien à elle. Il arrive un moment où tout ce qui s’y trouve ne ressemble plus à nos aspirations profondes. La couleur des murs que nous trouvions “super tendance” il y a 3 ans, nous fait grincer des dents à chaque fois que l’on passe devant….

Il y a les enfants qui grandissent, qui voguent vers de nouveaux horizons. Le nid se vide et on se dit que notre maison à bien vécu, bien morflé même ! Elle ne nous correspond plus. Elle mérite qu’on lui rende un peu tout ce qu’elle nous a donné tout au long de ces années. Mais à la sauce 2020 hein ! Et pas forcément en choisissant la dernière tendance à la mode qui ferait à coup sûr pâlir tout le quartier ou pourrait figurer dans les magazines. Juste faire une rénovation pour que son intérieur nous ressemble.

Tous les voyages commencent chez soi *

*Votre maison est votre corps déployé . Khalil Gibran

Nous avons acheté notre maison il y a 15 ans maintenant. Construite en 1894, nous n’avions à l’époque effectué que quelques petits travaux de rénovation permettant d’adapter l’intérieur à nos goûts ; Exit le torchis orange version ferme année 70. Exit aussi les petites grenouilles du papier peint de la cuisine !

Pendant toutes ces années nous avons changé 3 fois la peinture de l’entrée, mis du stratifié, crée des rangements et amélioré les choses par-ci par-là.

Et puis BIM ! un jour on s’est dit que soit on changeait de maison soit on gardait ces 4 murs qui nous plaisaient bien quand même. 

Parce qu’Oh, faut pas pousser :

  • Rénover c’est moins cher que l’achat d’une nouvelle maison
  • Elle est super bien placée dans un petit village pas trop loin de la métropole,
  • Juste à côté des marais, super pratique pour les ballades à vélos
  • Et elle a vu grandir les enfants, ca c’est mon côté sentimental.

Elle nous a fait les yeux doux et on a décidé de continuer encore une peu notre histoire commune. Mais à une condition ! 

Qu’elle se plie à nos nouvelles exigences de :

  1. Circulation ; en réduisant le nombre de meubles qui nous suivaient depuis toutes ces années
  2. D’espace ; en retravaillant la distribution des pièces avec la démolition de certains murs
  3. De lumière ; en créant de grandes ouvertures sur le jardin orienté Sud-Est.

On casse tout et on recommence ?!

C’est un sacré pari de repenser et de transformer tout ou partie de sa maison.

  • il faut de la patience (check),
  • de bons artisans (recheck ) 
  • du budget
  • et pour les plus frileux être bien accompagné

Si Si, çà compte. Parce que se lancer dans des travaux de rénovation ça peut coûter un bras. J’ai la chance d’intervenir sur beaucoup de choses par mon métier – métrés, plans, peinture, placo. Ce qui, au bout du compte, fait quand même considérablement baisser la facture. Et à écouter les uns et les autres sur la qualité des artisans, sans accompagnement çà peut être compliqué pour se lancer.

Pour répondre à ce besoin d’optimisation d’espace et de lumière, 

  • Nous avons fait un vrai bilan de nos besoins ; ce que nous attendions de ces nouveaux espaces de vie.
  • Puis J’ai réalisé les plans, 
  • Vu les artisans pour leur présenter le projet et récolté leur avis.
  • Une fois tous les postes validés, nous avons abattu les cloisons séparant la cuisine et le bar dans un premier temps. Cela a permis de basculer l’espace salle à manger du salon au sein de la cuisine et ainsi créer une agréable pièce à vivre. Dans un deuxième temps, nous avons largement ouvert le mur où se trouvait la fenêtre de la cuisine pour créer une verrière atelier.

Enfin, comme nous tombons directement sur le jardin, nous avons souhaité remplacer la porte-fenêtre de l’espace bar par une baie vitrée. Nous avons agrandi la surface vitrée de toute  la façade de plus de 50 % (de 6.93 m2 à 11m2), nous permettant de profiter pleinement du jardin ! Mais qui dit lumière, dit attention particulière au traitement des vitrages. 

Notre cuisine est orientée sud-Est, nous avons opté pour le traitement Guardian Sun qui offre un très bon équilibre énergétique et un haut niveau d’isolation thermique combiné à une protection efficace contre le rayonnement solaire. Quelles que soient les saisons.

Changer pour un intérieur qui nous ressemble (rassemble ?)

Bien qu’assez grande (env 30 m2) notre pièce de vie comprenait 2 espaces en un seul ; un salon et une salle à manger. Parallèlement à çà, une extension longe toute la maison côté jardin. Y étaient repartis, une salle de bain, une cuisine et un bar (qui communiquaient tous deux avec le salon /salle à manger. 

Sans être petite, la cuisine était un peu vieillissante. J’avais repeint 2 fois les meubles pour la pimper un peu, mais là, ce n’était plus possible. La pièce/bar attenante était dotée d’un énorme bar en brique de 3 m de long qui mangeait tout l’espace. Il ne servait que quand les amis ou la famille venaient à la maison. 

J’avais une idée bien précise des changements que je voulais opérer dans cette pièce :

  • Une cuisine et une pièce de vie aux couleurs naturelles dans un seul espace
  • Des matières brutes et quelques pièces de métal pour rappeler le style industriel que j’affectionne. 
  • Et par-dessus tout, cette rénovation devait nous apporter beaucoup, beaucoup de lumière ! 

Lumière dont bénéficierait aussi le salon adjacent. Traiter la lumière est un critère primordial dans un projet avant de valider tout changement.

 J’ai mis l’accent sur le bois, le vert, le Gold et beaucoup de blanc. Je voulais une cuisine où rien ne traîne et où chaque élément trouverait sa place. Une grande table avec de beaux fauteuils cosy pour pouvoir manger, se rassembler ou travailler.

Clairement le coté aseptisé n’est pas mon truc. J’aime les matières brutes et authentiques qui cohabitent avec la modernité des lignes. Les Belges sont très forts à ce jeu-là ! Créer un vrai cocon en s’aidant des formes et des matières.

Après 3 mois de travaux, il reste de petites choses à faire. Mais nous avons enfin l’espace et la lumière dont nous rêvions pour notre vieille amie. Je dois dire qu’après beaucoup d’efforts, de dépenses, d’heures de bricolage et de travaux, elle retrouve un peu ses allures de jeunette pour le bonheur de toute la famille 😊

Et si vous voulez voir la rénovation de l’espace cuisine c’est par ICI

Vous avez un projet ?

Partagez-le avec moi et demandez un devis personnalisé.