Zoom sur les zelliges et Bejmats

Terrasse en bejmat

Je me souviens que la première chose que nous ayons acheté en Zellige était une table de cuisine. Cela remonte à une vingtaine d’années. Avec son piètement en métal et son plateau couleur verte et terre cuite, elle mettait un petit air du sud dans notre décoration.

On voit de plus en plus souvent ces petits carreaux dans les plus beaux intérieurs de nos magazines déco. Mais leur utilisation reste encore assez confidentielle dans nos maisons en tant que matière brute de décoration.

Ce qui est intéressant est que ce carreau s’est un peu départi de son style rustique pour être utilisé par les architectes d’intérieur. Ces pièces sont à la fois porteuses de sens et de modernité. A ses couleurs traditionnelles de vert ou d’ocre, se succèdent des teintes de noirs, de beiges, de roses poudrés délicats que l’on retrouvera dans des intérieurs plus chics.

Un zellige c’est quoi ?

Le zellige est un carreau issu de l’artisanat ancien qui est apparu au X siècle. Il était destiné à la base à être découpé et à servir de tesselles pour la réalisation des mosaïques. Travaillées initialement en noir et blanc, les réalisations traditionnelles de ces compositions on très vite intégré la couleur.

Zellige, signifie « petite pierre polie » en arabe et désigne par extension tous les carrelages. Par méconnaissance du mot, nous en avons réduit son utilisation au petit carreau irrégulier et coloré de la région de Fès* que nous connaissons. Façonné à la main, l’argile cuite -ou Bejmats- est ensuite émaillée puis coupée dans une infinité de forme et de tailles de carreaux. Ses caractéristiques sont la richesse et la variabilité de ses couleurs.

Moi qui recherche l’authenticité des matières je suis chaque fois admirative devant le savoir-faire de ces artisans qui le moulent et qui le taillent à la main avant de l’émailler. J’admire son velouté et ses couleurs qui me rappellent les pays du sud. La singularité de chacune de ces pièces m’étonne toujours par sa rusticité et sa modernité. En tant que produit artisanal, chaque pièce est unique et c’est ce qui lui confère ce charme fou dans nos intérieurs.

Le Zellige, c’est mon petit pim’s à moi ;

  • Sur le dessus, une fine surface d’émail monochrome distraite par quelques variations de couleurs.
  • Sous cette fine couche la rugosité de sa base en terre de Fès qui nous renvoie directement à l’authenticité de la nature.

Le zellige, petit mais taillé pour de grandes choses !

Ce petit carreau s’utilise principalement en revêtement mural avec des joints inférieurs à 1mm. Il doit avoir un double encollage et un mortier très liquide indispensable au remplissage des joints minces. Ils sont taillés pour çà et leur pose doit effectuer bord à bord. Une fois les carreaux posés, il faudra procéder à un nettoyage rigoureux sans chlore ni acide avant la phase finale de mise en cire. Mais comme tout produit artisanal, il faut en accepter ses irrégularités.

Pas de soucis donc si certains petits coins dépassent, ou encore si vous constatez des différences de couleurs entre les boites ou au sein d’un même carton. C’est justement ce qui fera son charme ! Et posés sur une surface importante, ils créeront un mur nuancé à fort caractère.

Heureusement pour les amateurs de déco, le zellige se décline maintenant en plusieurs formes. On ne le retrouve plus uniquement dans sa forme carrée originale mais sous forme rectangulaire, triangulaire, en losange ou encore en forme d’écailles de poissons, chez MOSAIC factory par exemple. Ils apporteront douceur et rondeur à la déco. Je suis Fan !

Sa pose en salle de bain est également réalisable à condition de prévoir une étanchéité maximale du support de base et d’être réalisée de préférence par un professionnel ; bac à douche et mur devant être parfaitement étanches et la colle utilisée très résistante à l’eau.

Et si on veut les poser sur le sol c’est possible ?

Oui, mais on utilisera plutôt des Bejmats naturels ou émaillés, rectangulaires et plus épais que le Zellige, il est généralement posés en arête de poisson. Son émaillage est souvent plus rustique que celui des zelliges muraux taillés car il est destiné à s’écailler et à s’user par endroits au fil des passages.

PETIT CARREAU MAXI PRIX

OK, on ne va pas se le cacher, à produit exceptionnel et unique, prix exceptionnel. Il vous faudra débourser dans les 100 euros du m2 environ pour l’utilisation de vrais zelliges, ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses. Mais il parait que quand on aime on ne compte pas . . .

Heureusement, il est possible d’acheter des carreaux effet Zellige. Ils gardent l’aspect irrégulier qui nous plait tant en offrant tous les avantages d’un carreau céramique car ils sont non poreux. C’est le cas de la gamme ZELLIE de Leroy Merlin, disponible en 7 couleurs pour 40 € le m2. Un bon compromis pour donner du cachet sans se ruiner. A poser de préférence sans croisillons, ils vous donneront le charme authentique de vrais zelliges marocains. J’ai testé ce modèle dans ma cuisine avec un joint fin noir et le rendu est vraiment bluffant !

En crédence ou en sol dans la cuisine, en mur et en niche dans la salle de bains ou même encore pour habiller votre terrasse préférée, le zellige est encore LE carreau tendance cette saison.

Il pousse même à la philosophie car comme le dit si joliment le site d’Emery et Cie « Le carreau industriel arrivé à la perfection de réalisation respire l’ennui et la monotonie, le petit zellige de Fès, lui, tout cabossé, tout imparfait, tout comme nous, plein de défauts et de repentirs nous touche. Comme si à vouloir tout contrôler, nous avions perdu l’essentiel de la magie. . . La morale de l’histoire donc me sert tous les jours à accepter l’accident de parcours, l’intervention de l’autre que ce soit de l’ordre de l’activité humaine ou de la nature et de considérer que ces contradictions sont une source de richesse »

Crédit photos : Pinterest / Cécilecattoen-id.

Vous avez un projet ?

Partagez-le avec moi et demandez un devis personnalisé.